Veuillez cliquer ici pour suivre l'institut du bosphore seminaire annuel

L'Institut du Bosphore dans les médias

Le président Erdogan et le neuropsychiatre

16-10-2014 - Le Monde

Par Alain Frachon

"(...) Pour défendre sa passivité devant le martyre de Kobané, la Turquie avance un argumentaire à l’emballage stratégique – tel qu’il a été exposé, lundi 13 octobre, à Istanbul, devant le séminaire annuel de l’Institut du Bosphore. La priorité, ce n’est pas la lutte contre l’EI, mais la lutte contre le régime de Damas. La monstruosité de ce dernier produit celle de l’EI. Or, celui-ci ne sera pas vaincu par des bombardements aériens. Ankara préconise donc que les Etats-Unis s’impliquent davantage et créent une zone tampon, en territoire syrien, sous protection aérienne américaine. Elle pourra héberger quelques-uns du million et demi de réfugiés syriens en Turquie et les centres d’entraînement de la rébellion « modérée » contre le régime de Damas. (...)"

Mécène Principal
axa
Mécènes Institutionnels
Plan Du Site