Veuillez cliquer ici pour suivre l'institut du bosphore seminaire annuel

L'Institut du Bosphore dans les médias

Rebonds diplomatiques ; Nicolas Sarkozy n'ignore plus la Turquie

21-04-2010 - Libération

« Nicolas Sarkozy croit plus que jamais nécessaire et possible d'organiser le continent européen en un "espace économique et de sécurité", unissant l'Union européenne, la Turquie et la Fédération de Russie », écrit Bernard Guetta. Toujours opposé à l'entrée de la Turquie dans l'Union, N. Sarkozy voudrait pourtant « arrimer aux Vingt-Sept » celle qu'il considère comme un « pactole » économique pour l'Europe et un « pont vers l'Asie et le Proche-Orient ». Bernard Guetta s'étonne : pourquoi ne pas accepter l'adhésion de la Turquie et faire ainsi entrer l'Europe en Turquie ? Pourquoi ne pas saisir l'occasion de montrer aux pays musulmans « qu'il n'y a pas d'incompatibilité entre (l'Europe) et l'islam » et « qu'un destin commun » est « logique, possible et porteur d'avenir » ? Pourquoi ne pas saisir cette occasion « d'étendre son rayonnement à des régions dont l'histoire et la géographie font ses aires d'influence naturelles »

Mécène Principal
axa
Mécènes Institutionnels
Plan Du Site