Veuillez cliquer ici pour suivre l'institut du bosphore seminaire annuel

L'Institut du Bosphore dans les médias

Europe - Turquie: Ne sifflons pas la fin de partie

05-07-2010 - Le Figaro

"TRIBUNE - Henri de Castries, Jean-Pierre Jouyet et Olivier Ferrand, membres du conseil scientifique de l'Institut du Bosphore, font valoir les intérêts de chacun à poursuivre les négociations de l'adhésion de la Turquie à l'Europe.

(...) Nous revenons d'un séminaire bilatéral à Istanbul organisé par l'Institut du Bosphore. Nous y avons été reçus par le président de la République, Abdullah Gül. Nous en avons la conviction: malgré tout les négociations doivent continuer. C'est l'intérêt de la Turquie.

(...) La question de l'adhésion ne se posera quoi qu'il arrive qu'au terme des négociations, c'est-à-dire dans 10 ou 15 ans. Pourquoi préjuger aujourd'hui de ce que seront devenues l'Europe et la Turquie à cet horizon? Poursuivre les négociations est un moyen de maintenir des options ouvertes pour les générations de dirigeants qui seront aux commandes à cet horizon en aidant la Turquie à se rapprocher de notre modèle. Les interrompre ou les compromettre réduit les choix sans qu'aucune des parties n'ait rien à gagner. Le président Gül a raison : donnons aux relations euro-turques le sens du temps long, « chaussons nos lunettes stratégiques ». "

Mécène Principal
axa
Mécènes Institutionnels
Plan Du Site